Délégation Ille et Vilaine

Vos droits et démarches

cliquez ici pour accéder au service juridique d’APF France handicap

Documents CNSA

AAH, PCH, AEEH, etc
Fiches faciles


la Carte d'Invalidité devient
Carte Mobilité Inclusion
Faciliter l’accès à l’information des personnes handicapées
Reconnaissance du Handicap,
le dossier à constituer change !
infos en suivant ce lien


Soutenir l'APF

Pour vous renseigner et vous accompagner au mieux, une équipe est à votre écoute :

Contacter l'équipe LEGS locale maintenant et après nous

Parents en situation de handicap



Boutique APF

Le but de Recyclivre est de mettre en place un cercle vertueux entre, les particuliers, les entreprises et collectivités souhaitant se séparer de leurs livres d\'occasion et, les personnes en ayant besoin.

Association des paralysés de France

APF Délégation d'Ille et Vilaine

2018



En direct du pays de Redon


Redon

2018

Un Clip vidéo fantastique : A2M1 « À deux mains »

« Comment parler de nous, sans détour, sans tabou ? » Ce sont les 1ères paroles de la chanson des jeunes de 6 à 20 ans de l'IEM (Institut d’Éducation Motrice) de La Clarté de Redon. Pour réaliser ce magnifique clip vidéo, une année de travail avec leurs professeurs, avec Didier Cornu, guitariste-compositeur et le soutien de la compagnie Artemiss pour la réalisation du clip. La plupart des jeunes parle peu, ou pas, ils signent cette chanson en Makaton (méthode de communication associant la parole, les signes et les pictogrammes).
« Oui, ça peut-être beau la vie comme on vit, avec nos différences. Alors venez, c'est juste une évidence. », dit le refrain.

À écouter et regarder absolument :

● L’inauguration des APEA à Redon



Un tremplin vers l’autonomie

Le 5 juin 2018, a eu lieu l’inauguration des nouveaux locaux des A.P.E.A. (Appartement de Préparation et d’Entrainement à l’Autonomie) à Redon. Ces appartements ont été créés en 1991, par l'Association des Paralysés de France aujourd’hui APF France handicap, pour faciliter le passage et constituer un tremplin entre un hébergement antérieur (domicile parental, foyers…) et un futur lieu de vie à domicile, en autonomie. Les 22 logements sont installés en plein centre-ville, résidence du Thuet. Actuellement, 9 personnes en situation de handicap bénéficient d’un APEA. Une équipe de professionnels intervient, si besoin, auprès des résidents, pour pallier leurs besoins de jour comme de nuit. La durée du séjour varie entre 1 et 3 ans, après cette phase les personnes peuvent accéder à un logement autonome. La résidence propose également 3 logements en « habitat regroupé » pour les personnes ayant acquis l’autonomie nécessaire pour vivre à domicile mais qui ont encore besoin de sécurité. Les locataires peuvent alors, occasionnellement, faire appel à l’équipe des APEA.



Des présences remarquées

Le président du département d’Ille et Vilaine, Mr Chenut, le maire de Redon Pascal Duchêne, Anne-Françoise Courteille, conseillère départementale et vice-présidente en charge des solidarités, le directeur de la SA HLM Les Foyers et Alexandre Chicaud président du Conseil de Vie Sociale étaient présents.

APF France handicap était également bien représentée par son vice-président, Jacques Zeitoun, le directeur de région Jean-François Dietrich, Laurence Trehen directrice du SAMS 35, des responsables et salariés d’établissements et de Délégations, des bénévoles et adhérents de la Délégation 35 et des partenaires.

inauguration des nouveaux locaux des A.P.E.A.



Visite et animations

Après les discours d’usage, la visite guidée des appartements, les témoignages et vidéos, les participants ont pu apprécier diverses démonstrations et animations : peinture à la bouche par Nicolas Boussin, musique par Tidiane Dia, joueur de Kora, sarbacane, parcours fauteuil.

inauguration des nouveaux locaux des A.P.E.A.



Un riche partenariat

Mise en avant de nos partenaires notamment Handisport et le chantier d’insertion « Lever le Rideau » qui a fait les totems (faisant passer des messages sur le handicap) avec les résidents des APEA.

2017

Les APEA de Redon font bouger les lignes

Des caméras embarquées sur les fauteuils roulants

Le pays de Redon et les Appartements de Préparation et d’Entraînement l’Autonomie (APEA) ont débuté une carte interactive de la ville pour les personnes à mobilité réduite. Son objectif : classifier chaque lieu et chemin selon leur accessibilité.

Une carte interactive

Des caméras fixées aux fauteuils adressent instantanément des photos sur « Open Street Map » qui est l’équivalent de « Google MAP ». Ces photos permettent d’avoir les informations suffisantes pour renseigner l’accessibilité, sur une carte. On peut voir trois couleurs différentes : en vert quand c'est accessible, en rouge quand ça ne l’est pas, et en orange quand la personne peut passer, mais avec difficulté. La carte des commerces est déjà disponible et la carte de la voierie le sera prochainement (carte disponible sur wheelmap.org/Redon).
Chaque commerce ou trottoir est passé au peigne fin. On vérifie si on peut se rendre d’un lieu à un autre sans rupture.

Octobre 2016

Ce trimestre, zoom sur le Groupe Relais de Redon

Malgré quelques départs au cours de l'été, le groupe a continué à s'étoffer grâce, en particulier, aux nouveaux arrivants de l'APEA. Chaque « café papote » rassemble 6 ou 7 personnes qui fréquentent régulièrement ces réunions ; 4 ou 5 autres, qui ne peuvent être aussi assidues suivent les activités du groupe grâce aux comptes-rendus envoyés par Claire Barbu.
L’opération « accéder7exister » qui devait avoir lieu le 14 septembre dernier a été annulée à la demande de la mairie de Redon. Une commission communale d'accessibilité doit avoir lieu en octobre à Redon, le groupe souhaite profiter de cette échéance pour reporter son action.
Le 26 octobre, autre événement : une soirée sous la forme d'un théâtre forum animé par la compagnie « Instants ». Après avoir rencontré Claire et les membres du Groupe Relais, les acteurs de la compagnie préparent des saynètes sur l'accessibilité universelle, sur le regard porté sur les personnes en situation de handicap, etc. Les saynètes seront dévoilées le 26 octobre : elles devraient déboucher chez les spectateurs sur des échanges, une réflexion et des évolutions dans la façon d'être ou d'agir. Le plus large public va être invité à cette séance qui pourrait être un grand moment : élus de la Communauté de Communes, élus de la Ville, professionnels des structures sociales, et, bien sûr, tous les citoyens intéressés par cette manifestation.
Claire Barbu quitte ses fonctions le 25 novembre à la fin de son stage à la Délégation. Elle a beaucoup fait pour dynamiser le groupe de Redon. Guillaume, un membre très actif du café papote, prendra sa suite avec un appui ponctuel de Cécile. Ainsi tout ce qui a été construit depuis plusieurs mois pourra se poursuivre.

Avril 2016

Café papote sur le secteur de Redon

Claire Barbu, réunit 2 fois par mois une douzaine de personnes pour « un café papote ». Cinq personnes participent régulièrement à toutes ces rencontres qui attirent des personnes plutôt jeunes (25 à 30 ans). Il est plus difficile de faire venir les personnes plus âgées ; elles ne répondent pas aux invitations qui leur sont faites.

L'information sur ces réunions est assurée par différents canaux : presse locale, APEA, Centre Social, Office des Sports.

Les rencontres se déroulent à chaque fois dans un lieu différent (Mutuelle, Mairie, Théâtre, Centre Social, FJT, APEA, locaux d'une association sportive, « Convergences », qui propose du karaté adapté pour les personnes en fauteuil, etc.).

Ces rencontres sont des débats et des discussions sur des thèmes transversaux (l'accès à la culture, ma vie dans la ville, etc.).

Pour lire la suite cliquez ici...

Décembre 2015

Depuis Septembre 2015, Claire Barbu, animatrice stagiaire à la Délégation, anime les « Cafés Papote » sur Redon. Le principe est simple : un thème, un lieu correspondant à ce thème (café, mairie), un café/thé et une discussion sur ce thème. Le groupe de participants est un groupe de jeunes dynamiques résidant à Redon, dont Lilian, venu témoigner lors de l’AD. Ce dernier a, notamment, évoqué les difficultés d’accessibilité (pas de commissions pendant 5 ans), de logements et de transports rencontrées sur la commune. A partir de janvier 2016, le groupe veut réfléchir sur les actions militantes qu’il est possible de mener sur ce territoire. René Lefeuvre a ajouté qu’il a évoqué, avec la sous-préfète, la question de l’accessibilité en général sur le pays de Redon et, en particulier, le non-respect de la réglementation.

LES APEA DE REDON BOUGENT LES LIGNES

Collecte Handidon : pour la deuxième année consécutive, les APEA de Redon se sont mobilisés pour l'opération Handidon. Ce grand jeu national solidaire permet de remporter de nombreux lots tout en aidant les personnes en situation de handicap moteur et leur entourage.

Les usagers ont été sollicités pour vendre individuellement des carnets. Puis une action collective a été menée : un stand a été tenu dans la galerie du Leclerc à Saint Nicolas de Redon, où nous avons pu constater la générosité des personnes.

Hormis la vente, nous avons également effectué un travail de sensibilisation auprès du public sur les difficultés financières que rencontrent les délégations APF.

Au total, les usagers et les professionnels des APEA ont collecté la somme de 473 euros. Ces dons serviront à aider les délégations départementales à financer les actions (ateliers, sorties, aide juridique, lutte contre les discriminations...). Les tirages ont eu lieu en décembre mais, au risque de paraître légèrement chauvin, nous aurions bien aimé croiser la 2008 dans les rues de Redon !


Les APEA en Afrique du Sud : Aidez-les à rendre ce rêve possible !

C’est le projet fou de six jeunes résidants adultes des APEA de Redon : se rendre en Afrique du Sud, 10 jours en avril 2016, pour réaliser un reportage vidéo sur le quotidien de personnes en situation de handicap dans les régions du nord-est du pays. Pour financer cette belle aventure, ils comptent sur votre soutien. N’hésitez pas à visiter leur site Internet et à apporter votre contribution. Site: http://apearedon.wix.com/apea-afrique-du-sud

Blog: http://apearedon.wix.com/apea-afrique-du-sud#!le-blog/wrc09.

Tél. 02.99.72.13.56.

février 2015

le journal infos du Pays de Redon du 18 février 2015 dénonce le manque d’accessibilité de la Ville de Redon.

manque d’accessibilité de la Ville de Redon

Accessibilité de la Ville de Redon
Télécharger l'article ici

Septembre 2014

Accessibilité logement :

Info pour les redonnais en recherche de logement adaptés (niveau 3) :

Les APEA de Redon travaillent actuellement avec Habitat 35 pour la mise en accessibilité de 3 logements neufs sur un lotissement nommés « Chatel Le haut Patis », près de CAP Nord Redon.
Ces appartements seront livrés dans 1 à 2 ans. APEA Redon – Stéphane Houeix –
Site : http://apf.apea.pagesperso-orange.fr/
Tél. 02.99.72.13.56.

Mars 2014

En l’absence d’un groupe relais constitué sur le pays de Redon, c’est Stéphane Houeix, le coordonnateur des APEA, qui répond au nom de l’A.P.F. aux sollicitations des élus et des techniciens ; il se fait accompagner, quand c’est possible, par des adhérents disponibles. Il nous fait part des activités récentes sur Redon

Encourager la citoyenneté :

dès le démarrage de la campagne municipale, les usagers des APEA ont été encouragés à participer aux réunions publiques des 3 candidats à l’élection municipale. Les outils APF en vue des élections municipales se sont avérés bien utiles pour préparer les questions en amont. La participation à ces réunions a révélé que les usagers apparaissent à l’aise pour interpeller les politiques. Cet exercice a permis de développer des compétences et une conscience sur les questions sociales, environnementales, sur l’urbanisme, etc.

Accessibilité :

Ce qui a été fait, ce qui reste à faire : sur le dernier mandat, les élus de Redon se sont montrés à l’écoute des associations et des travaux d’accessibili- tés ont été réalisés sur la ville (rabaissement des bateaux, marquage au sol, élargisse- ment de certains trottoirs et places de par- king adaptées). Il est dommage de constater que la majorité de ces travaux ne font que corriger les erreurs d’urbanisme du passé. Et si ces mises aux normes ont le mérite d’exister, les difficultés restent quotidiennes pour les usagers d’une ville qui a pris beau- coup de retard en matière d’accessibilité uni- verselle.

La connaissance du milieu et des interlocuteurs permet d’être réactif :

Les contacts réguliers avec les élus de la Ville de Redon et les techniciens (urbanisme et voierie) restent nécessaires pour les interpeller sur les travaux en cours et sur ceux qui sont programmés. Ces regards croisés en amont et pendant les travaux se sont montrés utiles pour prévenir de malfaçons. Cela a été le cas sur la construction du bâtiment de la MEDEFI (Maison de l’emploi, du développement, de la formation et de l’insertion) accolé à la gare ferroviaire. À la suite à ces rencontres, des améliorations ont été apportées (domotisation de l’entrée individuelle du CLIC, aménagements intérieurs) et d’autres corrections sont en cours de réalisation (relocalisation des parkings handicapés par rapport aux entrées du bâtiment, déplacement de 5 éclairages publics qui réduisent l’espace utile des trottoirs). Concernant le CinéManivel, notre action a aussi permis de modifier les plans originaux de 2 nouvelles salles. Les emplacements fauteuils étaient prévus au 1er rang, comme pour la majorité des 5 salles actuelles. Les futures salles permettront un accès sur le milieu de la salle pour un meilleur confort visuel et physique des personnes à mobilité réduite. La mobilisation continue pour obtenir des portes automatiques à l’entrée et une meilleure accessibilité des sanitaires. Plus que la simple application de la législation (avec ses dérogations possibles), nous rappelons que l’accessibilité doit être proportionnelle à l’usage et à la fréquentation future des lieux.

L’absence de logement social accessible sur la ville de Redon

Si les personnes en situation de handicap sont nombreuses dans la ville de Redon du fait de la présence d’établissements (tous handicaps confondus), le Conseil Général nous informait en décembre dernier qu’on ne recense que 3 logements sociaux adaptés aux personnes les plus lourdement dépendantes. La direction des APEA a rencontré et interpellé régulièrement les élus et Néotoa (ex Habitat 35) qui est le principal bailleur social de la ville pour remédier à cette situation.


Depuis plusieurs années, la Délégation essaye de dynamiser un groupe relais sur Redon où les militants porteraient les revendications des personnes en situation de handicap (un territoire inclusif, l’accès de tous, partout dans la ville). Jusqu’à présent les efforts dans ce sens n’ont pas porté leurs fruits.

De leur côté, les acteurs institutionnels et les élus locaux ne voient pas de différence entre les structures gestionnaires, les établissements, et le mouvement A.P.F. porté par ses militants. Et ils identifient le coordonnateur des APEA, Stéphane Houeix, comme celui qui porte le message de l’A.P.F.

La délégation départementale APF d'Ille et Vilaine -APF DD35- a donc dû s’adapter à cette situation particulière et demander à cet interlocuteur reconnu de répondre au nom de l’A.P.F. aux sollicitations des élus et des techniciens, accompagné, quand c’est possible, par des adhérents disponibles.

Ainsi, S. Houeix a participé dernièrement à des rencontres avec les techniciens de la Communauté de Commune sur les questions de l’accessibilité du futur pôle emploi/formation du Pays de Redon.

Il participe également aux rencontres du Schéma de Cohérence Territoriale (appelé le « SCOT du pays de Redon » ; celui-ci doit déterminer, à l’échelle du groupement de communes, un projet de territoire cohérent, notamment en matière d'urbanisme, d'habitat, de déplacements).  Plusieurs réunions sont prévues dans les 6 prochains mois; ce sera l’occasion de poser la question de l’accessibilité universelle et de faire prendre en compte des recommandations concrètes sur l’accessibilité pour tous les projets d’urbanisme du pays.

À Redon, les préoccupations et les priorités de l’A.P.F. sont portées à la connaissance des élus et des décideurs par Stéphane Houeix : il reste à souhaiter qu'à terme, ce seront les adhérents, eux-mêmes, qui prendront directement en main les questions qui les concernent.


Les Appartements Préparation et d'Entrainement à l'Autonomie (APEA)

Pays de Redon

Depuis plus de 20 ans, les APEA de l’A.P.F. accompagnent les usagers dans leur parcours de vie autonome à domicile et facilitent leur inclusion au cœur de la cité.

Les appartements mis à disposition des usagers par l’A.P.F. commençant à vieillir, un projet de déménagement a donc vu le jour : la réalisation de ce projet est en bonne voie.

La ville de Redon a mis gratuitement à disposition d’un bailleur social un terrain en centre ville ; deux immeubles pourront y être bâtis et les APEA pourront disposer d’une dizaine de logements pour ses résidents.

Le Conseil Général a donné son feu vert pour cette nouvelle implantation et accepté le surcoût que cette opération imposera.

Le projet A.P.F. d’appartements regroupés, qui va voir le jour sur Redon, sera accueilli également dans ces immeubles collectifs. Les locataires de ces appartements seront tout à fait indépendants des APEA ; mais ils bénéficieront de la veille 24/24 des APEA.

Pour l’instant, on n’en est pas encore tout à fait à la phase de réalisation puisque la demande de permis de construire vient tout juste d’être déposée. Si tout se passe comme prévu, la réalisation effective pourrait intervenir d’ici 2 016. Nous aurons donc l’occasion de revenir sur ce projet ambitieux.