Délégation Ille et Vilaine

Vos droits et démarches

Plate-forme handidroits

Documents CNSA

AAH, PCH, AEEH, etc
Fiches faciles


la Carte d'Invalidité devient
Carte Mobilité Inclusion
Faciliter l’accès à l’information des personnes handicapées
Reconnaissance du Handicap,
le dossier à constituer change !
infos en suivant ce lien


Soutenir l'APF

Pour vous renseigner et vous accompagner au mieux, une équipe est à votre écoute :
Contacter l'équipe LEGS locale

Guide parents

La personne handicapée et ses proches


maintenant et après nous

Maintenant et après nous



Boutique APF

Le but de Recyclivre est de mettre en place un cercle vertueux entre, les particuliers, les entreprises et collectivités souhaitant se séparer de leurs livres d\'occasion et, les personnes en ayant besoin.

Association des paralysés de France

APF Délégation d'Ille et Vilaine

APF Délégation d'Ille et Vilaine

Les acteurs ayant marqué la DD…

Décembre 2020 - PORTRAIT DE MICHEL LOZACH’MEUR

MICHEL LOZACH’MEUR

Michel Lozach’meur est décédé le 3 décembre dernier. Dans cette page que nous lui dédions, Patrick Aubry, notre représentant départemental,nous parle de son ami :
« Après des séjours au centre de rééducation de Kerpape (Lorient) et de Pontchaillou (Rennes),Michel avait posé ses valises près de sa terre natale dans le Finistère. Heureux, il partage sa vie avec Rita son épouse avec laquelle ils auront 2 enfants qui les combleront : Etienne et Emmanuel.

Malgré son handicap, et avec le soutien précieux de sa famille,Michel croquera la vie à pleines dents. Il aimait se lancer des défis. Son ambitieux objectif était de changer le regard de la société sur le handicap et son combat principal a été celui de l'’accessibilité et de la mobilité Dès les années 80, il a créé le service STH (Service de Transport de personnes Handicapées), une association dont il a été le Directeur jusqu’à la création de la société Handistar bien plus tard. À l’époque, c’était une grande innovation pour les personnes à mobilité réduite, un 1er pas vers l’inclusion, et une initiative exemplaire au niveau national. Parallèlement, Michel poursuivait un autre rêve : celui d’aménager un autocar pour permettre aux personnes en situation de handicap de voyager. Ce sera « Un car nommé désir » qui très vite sillonnera les beaux paysages de France pour le plus grand plaisir des voyageurs « à roulettes ».

Michel avait à cœur de promouvoir l’inclusion à tous les niveaux. Il est donc devenu conseiller municipal dans sa commune. Il était également engagé et très actif au sein du Collectif Handicap 35 et particulièrement dans le groupe « mobilité et accessibilité ». Il était de tous les combats : l’accessibilité des bus, celle des Établissements Recevant du Public (ERP) et, dernièrement encore, les difficultés posées par les portillons du métro. Une de ses autres préoccupations concernait la qualité de vie à domicile pour les personnes handicapées dépendantes.Il a d’ailleurs été Président de l’association Handicap Services 35, service d’accompagnement et d’aide à domicile.

Enfin, il est impossible d’évoquer Michel sans parler d’un autre grand défi : les voyages solidaires au Maroc qu’il accomplissait toujours et depuis de longues années, grâce au coup de pouce de l’association STH. Une aventure dans laquelle il entraînait sa petite famille et ses amis (voir ci-dessous).

C’est un grand Monsieur qui nous a quittés et il restera une figure emblématique du réseau associatif et politique de Rennes-Métropole. Pour son engagement dans la Cité au service des personnes en situation de handicap, pour toutes les avancées obtenues et pour son grand humanisme, nous lui sommes très reconnaissants et l’ami nous manquera à tous. »


Un humanitaire au Maroc.

En 2000, sensibilisé par les difficultés des personnes handicapées du Maroc, Michel va s’investir dans diverses actions auprès des populations de Marrakech et de sa région. Sous l’égide de l’ASTH (Association au Service des Transports des Personnes Handicapées),il va organiser des convois de matériels en direction du Maroc, convois auxquels il participera et qui ont permis tous les ans depuis 2000 de livrer entre 200 et 300 fauteuils roulants et autres matériels. Au fil des années, l’aide urgente en matériel se transformera en aide au développement. Dès 2003, 2 minibus réformés du service Handistar ont été acheminés par l’ASTH pour permettre aux associations locales d’organiser le transport de leurs adhérents. Entre 2003 et 2018, ce sont 16 véhicules qui seront acheminés à Marrakech, Demnate, et Safi. Le credo de Michel est et sera toujours la mobilité. Il œuvrera pendant toutes ces années pour sensibiliser les responsables locaux afin de développer une politique favorisant l’intégration des personnes à besoins spécifiques. Sera ainsi créée la fondation pour la mobilité à Marrakech. Il saura même impliquer Rennes Métropole qui signera en 2011 une 1ère convention de coopération avec la livraison de plusieurs véhicules et d’une enveloppe financière pour lancer le démarrage d’un service de transports. Une 2nde convention signée en février 2020 consolidera et développera ce service.

Durant ces 20 années, Michel aura toujours eu à cœur de se rendre à Marrakech et ce, malgré les 3 jours en minibus par la route, la fatigue accumulée et parfois des problèmes de santé dont il ne fera jamais état. Il y sera toujours accueilli, « SidiMichel », avec générosité et respect, qualités qu’il aura toujours à cœur de retourner à ces interlocuteurs marocains. Tous ses amis marocains éprouvent aujourd’hui une vive émotion et conserveront l’image d’un infatigable architecte du bien-être humain.

Septembre 2020 - RENÉ LEFAIX, UN MILITANT ENGAGÉ ET FIDÈLE

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris, en cette fin d’été, le décès de René Lefaix. Sa brutale disparition nous laisse sans voix et nous avons tenu à lui rendre cet hommage, bien humble contribution face à tout ce que lui nous a donné pendant tant d’années. Il restera très longtemps dans nos cœurs.


René, adhérent et militant de notre association depuis de très longues années, a toujours porté les valeurs de notre association. Pour cela il s'est investi sans compter dans des missions de représentations et de défense des droits des personnes en situation de handicap notamment au sein de l'organisme "Tourisme et Handicap", du Groupe Initiatives de la Délégation, du groupe mobilité transports et du Collectif Handicap 35 où il représentait efficacement notre association et, tout cela, avec beaucoup de professionnalisme.

Tous ceux qui ont milité à ses côtés se souviennent de quelqu’un débordant d’énergie dans tout ce qu’il faisait : actions de sensibilisation, revendications, formation des chauffeurs de la STAR… toujours partant pour aller de l’avant, pour défendre tous azimuts la cause des personnes en situation de handicap.

Il ne craignait pas de titiller les autorités municipales dès qu’il s’agissait d’accessibilité, son grand cheval de bataille !

Persévérant et tenace, ses interventions étaient toujours judicieuses et ses piqûres de rappel toujours à bon escient.

Frôlant parfois l’audace, il martelait avec force de conviction l’exigence d’inclusion des personnes en situation de handicap et de leurs familles dans la société d’aujourd’hui.

Il va beaucoup nous manquer tant au niveau associatif que relationnel. Toujours d’humeur égale, nous regrettons déjà sa gentillesse et son humour mais nous saluons surtout son engagement, son militantisme et sa fidélité pour notre mouvement.

Merci René pour toutes ces années à nos côtés.
Nous poursuivrons ton combat.

Octobre 2018 - Jean-Luc Trosseille nous a quittés…

Nous avons appris dernièrement le décès de Jean-Luc. Beaucoup de militant(es) et de salarié(es) d'APF France handicap ont eu l'occasion de croiser Jean-Luc au cours de sa vie professionnelle.
Nous l'avons en effet connu comme directeur du Foyer APF-Handas à Chartres-de-Bretagne : avec son équipe, Jean-Luc a mis son engagement et sa conviction pour faire vivre ce foyer d'accueil pour enfants et jeunes polyhandicapées, attendu depuis si longtemps.

À l'époque de son ouverture (1994), l'établissement a d'abord fonctionné dans des locaux provisoires avant de rejoindre les locaux que nous connaissons actuellement et les capacités d'accueil étaient moitié moindres qu'aujourd'hui. Jean-Luc accompagne donc la mise en place et le développement de cet Institut. C’est également lui qui a porté le projet du FAM (Foyer d’Accueil Médicalisé) « Castel Hand » de Noyal Chatillon.

Par la suite, Jean-Luc a relevé un deuxième défi quand il a endossé la fonction de Directeur Régional ; cette fonction prenait alors une dimension nouvelle au sein de l'APF, en particulier avec la mise en place des CAPFR (Conseil APF de Région) ; il fallait alors construire beaucoup de choses spécialement pour faire vivre une dimension régionale au sein du mouvement et pour l’accompagnement et la formation des élus ; ce qui bien sûr n'a pu se faire sans un surcroît d'énergie.

Tous ceux qui ont croisé Jean-Luc un jour au l'autre garderont de lui le souvenir d'un militant dans l'âme, convainquant et convaincu, travailleur acharné, qui mettait toute son énergie au service de la cause qu'il défendait, le souvenir également d’un homme chaleureux, aimant la vie, toujours prêt au partage.



Octobre 2018 : Nous avons également appris avec tristesse le décès de 2 autres amies :

- M-Françoise LENFANT bénévole depuis plus de 20 ans à la Délégation. Elle était très impliquée dans l'organisation de nos braderies : tri hebdomadaire, diffusion de la communication de celles-ci, présence sur le stand friperie le jour J. Marie-Françoise était également très impliquée dans l'opération des brioches de l'amitié où elle mettait elle aussi toute son énergie dans la vente au profit de nos associations organisatrices.

- Fabienne ZAMA, adhérente de longue date à la Délégation 35. Elle s'était engagée il y a quelques années dans le Conseil Départemental. Après plusieurs années passées à Cholet elle venait de revenir sur Rennes avec l'intention de s'impliquer dans les actions de la Délégation 35.


Toutes nos pensées vont à leurs familles.

Juin 2018

Association des paralysés de France

Disparition brutale de Marie-Thérèse Chopin,

Patrick Aubry lui rend hommage

« Marie-Thérèse, ton départ le 22 Décembre 2017, nous a attristés et surpris. Femme coquette et dynamique, malgré ton handicap, tu croquais la vie à pleines dents comme en témoignent tes divers engagements au sein de ta paroisse et des différentes associations dont tu faisais partie.

Armée d’une foi profonde, tu étais tournée vers les autres, toujours prête à rendre service, autant dans ta commune de Balazé, près de Vitré, que pour ta famille qui était, pour toi, un soutien important. Ton mari, Émile, tes enfants et petits enfants avaient une place précieuse dans ta vie et dans ton cœur.

Tu aimais partager des moments tout simples de bonheur auprès de tes proches et tout particulièrement avec Nelly Baguelin. Vous vous connaissiez très bien et étaient souvent complices toutes les 2. Proches géographiquement, vous vous rendiez souvent des petits services et peu à peu, des liens d'amitié profonde vous ont réunies sur le chemin de vos convictions.

Tout le monde te connaissait par tes engagements associatifs, en particulier à l'APF. Très présente et active dans le groupe relais APF du secteur de Vitré, ton dynamisme a également laissé son empreinte par ton implication dans l’hospitalité diocésaine du pays de Vitré. Ta foi, dont tu témoignais par ton engagement dans l’accueil à l’église et ta participation à la chorale de ta communauté, te conduisait aussi régulièrement à Lourdes et, tu n’aurais manqué pour rien au monde 2 rendez-vous annuels : le pélérinage Lourdes Cancer Espérance et celui de l'hospitalité diocésaine, pélérinages qui étaient pour toi des moments très précieux de ressourcement. Tu participais aussi régulièrement aux sorties découvertes organisées par la Délégation APF d’Ille-et-Vilaine où, là aussi, perchée sur ton scooter, tu laissais dans ton sillage le parfum de ta vitalité et de ton entrain.

Association des paralysés de France

Nous garderons de toi, Marie-Thérèse, cette vie pleine d’énergie, toute en couleurs et en gaieté. Nous étions très nombreux, ce 23 décembre, à te dire au revoir et te remercier pour ta bonne humeur, ta joie de vivre et le beau témoignage d’espérance et de persévérance que tu nous laisses. »


Association des paralysés de France

Portrait d'une militante : Gisèle Guéméné

Novembre 2015

Cette jeune dame pétillante de 85 ans, comme son nom l’indique est née à Guéméné Penfao près de Redon.

Lire la suite… Hommage à Gisèle Guéméné


Association des paralysés de France

Louisette Hervé nous a quittés

Septembre 2014

Louisette HERVÉ nous a quittés le 13 septembre 2014 : l’hommage de sa fille…
Un jour de malheur ne peut pas éclipser 1 an de bonheur. Toi, c'est pendant 62 ans que tu as rayonné par ta joie de vivre. Qui ici ne se souvient pas d'un fou rire, d'un repas ou d'une discussion avec toi ?

Lire la suite… Hommage à Louisette Hervé


Association des paralysés de France

NICOLE DENIS nous a quittés

Janvier 2014

Nicole DENIS nous a quittés le 16 janvier dernier. La Délégation d’Ille et Vilaine vient de perdre une adhérente militante, fidèle et courageuse, membre du Conseil Départemental et d’autres groupes de la Délégation (Accueil du Jeudi, Han’dizou). Patrick Aubry lui rend hommage au nom de tous.

Lire la suite… Hommage à Nicole Denis


président de l'Association des paralysés de France

Disparition de JEAN-MARIE Barbier

Avril 2013

C’est avec une immense tristesse et beaucoup d’émotion que l’Association des paralysés de France (APF) a appris la disparition de JEAN-MARIE Barbier, président de l’association de mars 2007 à avril 2013.

Lire la suite… Hommage à Jean-Marie Barbier


Paul Nicolas

HOMMAGE DE LA DÉLÉGATION À PAUL NICOLAS

Août 2013

Paul Nicolas, que nous appelions tous Popaul, nous a quittés, en plein cœur de l’été. Il était âgé de 67 ans et le grand nombre de parents et amis qui l’ont accompagné pour son dernier voyage témoigne de l’empreinte qu’il laisse dans le cœur de tous ceux qui l’ont connu. Notre délégation, qu’il fréquentait assidûment depuis de nombreuses années, résonnera encore de son rire ensoleillé et communicatif. Son aptitude à accueillir chacun, quel qu’il soit, s’est notamment traduite, par son investissement dans le groupe « accueil du jeudi ».

Lire la suite… Hommage à Paul Nicolas...


Jean-Paul Prial

HOMMAGE DE LA DÉLÉGATION À JEAN-PAUL PRIAL

Janvier 2013

Comme sur cette photo, à Saint-Malo, lors de l’opération « acceder7exister », Jean-Paul Prial était de tous les combats au sein de notre association. Il nous a quitté, le 11 janvier dernier, à l’âge de 65 ans, après 6 années de bénévolat et de militantisme à nos cotés. Polyvalent, il fut chauffeur et accompagnateur de séjours, coursier, chargé de logistique (matériel, chargements textiles…), il participa également aux opérations de sensibilisation dans les écoles… Il va beaucoup nous manquer.

Lire la suite… Hommage à Jean-Paul Prial...


Eric Plunian-Blot

HOMMAGE DE LA DÉLÉGATION À ÉRIC PLUNIAN-BLOT

Février 2012

La disparition brutale d’Éric, le 9 février dernier, nous a cruellement rappelé combien est fragile notre existence mais combien elle peut être précieuse. Éric Plunian-Blot a rejoint la délégation départementale d’Ille et Vilaine de l’Association des Paralysés de France il y a plus de 3 ans pour participer au Conseil Départemental. Dans la discrétion, au début, Éric a su, au fil du temps, prendre tout le sens de son engagement ainsi que sa place au sein de notre association. Militer pour le droit des personnes en situation de handicap et lutter contre les injustices envers elles est devenu son objectif. Combien de fois a-t-il dénoncé tous ces obstacles matériels qui se dressent sur le chemin des personnes à mobilité réduite, en s’appuyant sur ceux que lui-même devait affronter, rue de Dinan à Rennes, par exemple. Il se révoltait également contre les obstacles plus virtuels, mais non moins vitaux, comme l’accès à une formation professionnelle ou à un emploi.

Lire la suite… Hommage à Eric Plunian-Blot...


Daniel Chénais

HOMMAGE DE LA DÉLÉGATION À DANIEL CHÉNAIS

Janvier 2012

Daniel Chénais nous a quittés quelques jours après Bernard Gautier, avec qui il a entamé son action de bénévole au sein de notre association. Son engagement au service des autres, pendant toutes ces années, a été riche et désintéressé. Riche, car là où il a accepté de prendre place au nom de l’Association des Paralysés de France, son engagement avait pour seul objectif la défense des droits des personnes et la lutte contre les préjugés ou les à-priori à l’encontre des personnes en situation de handicap. Son premier credo fut l’emploi et la formation professionnelle, étendu, dans un second temps, à l’ensemble des actes de la vie quotidienne des personnes en situation de handicap. Il militait avec obstination pour la mise en œuvre de la loi de 2005. Son action s’est développée au sein de nombreuses institutions : à la COTOREP, au Conseil d’Administration du Patis Fraux, dans les différents groupes de travail du collectif handicap 35, comme dans ceux de l’APF au niveau national puis en tant que vice président de la commission des droits et l’autonomie et membre du Conseil Départemental APF d’Ille et Vilaine.

Lire la suite… Hommage à Daniel-Chénais...


Bernard Gautier

Je suis BERNARD GAUTIER...

Janvier 2012

Je suis Bernard Gautier, né en 1924, 6ème garçon d’une fratrie de 8. Mes parents étaient de petits paysans pauvres et j’ai appris à me battre très tôt. A 14 ans j’étais ouvrier agricole journalier pour un salaire de misère, sans couverture sociale. A 18 ans j’ai ressenti mes premières douleurs lombaires. À 19 ans, le diagnostic médical tombe : je souffrais d’un « mal de Pott » (tuberculose de la colonne vertébrale ; de nos jours, cette maladie a disparu grâce aux antibiotiques).

Lire la suite…Bernard Gautier


Hommage de Sébastien NOUVEL pour Lionel LEBAS

décembre 2008

Quand tu étais petit garçon, ton souhait était de monter un canasson. Tu monteras beaucoup plus tard un groupe de « musik » : les « transgéni'k » ; tu sais : une bande de jeunes, moitié valides, moitié en situation de handicap ; il paraîtrait qu'ils étaient myopathes et sous assistance respiratoire, et même que comme si c'était pas assez compliqué comme ça, ils chantaient, chantent et chanteront encore... Oui, tu étais chanteur parce que comme tu l'as si bien dit : « je m’suis dit : j’vais faire de la batterie, mais avec la langue »... !

Lire la suite… Hommage à Lionel LEBAS...


Jeanne Radin Jeanne Radin
le témoignage de Jeanne Radin en pdf le témoignage de Jeanne Radin en audio (mp3)
Article de l'ARC Ouest Éclair du 26 mai 1944
article du magazine Faire Face d’avril 1963 en hommage à Guillaume d’Achon Le problème de l'enfance paralyse par Jean Chauvière
Ouest Éclair du 26/05/1944
Source BNF