Délégation Ille et Vilaine

Plate-forme handidroits


la Carte d'Invalidité devient
Carte Mobilité Inclusion
Faciliter l’accès à l’information des personnes handicapées
Reconnaissance du Handicap,
le dossier à constituer
infos en suivant ce lien


Soutenir l'APF

Pour vous renseigner et vous accompagner au mieux, une équipe est à votre écoute :
Contacter l'équipe LEGS locale

Guide parents

La personne handicapée et ses proches


maintenant et après nous

Maintenant et après nous



Boutique APF

Le but de Recyclivre est de mettre en place un cercle vertueux entre, les particuliers, les entreprises et collectivités souhaitant se séparer de leurs livres d\'occasion et, les personnes en ayant besoin.

Association des paralysés de France

APF Délégation d'Ille et Vilaine

APF Délégation d'Ille et Vilaine

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 18 JUIN : UNE PARTICIPATION RECORD !

L’Assemblée générale d’APF France handicap a eu lieu le samedi 18 juin à Rennes et sur 12 sites en région, avec pour thème "Dynamiser l’engagement à APF France handicap, l’affaire de toutes et de tous".

Pascale Ribes Serge Widawski

Toutes les résolutions ont été adoptées :

  • Rapport moral et rapport d'activité à 95,8 %
  • Comptes annuels à 96,8 %
  • Rapport financier à 97,1 %
  • Barème de cotisations à 96,8 %
  • Cooptation de Philippe Jeanneton à 95,2 %

Une table ronde

Après une rétrospective des actions menées en 2021, une table ronde a été organisée autour du thème de l'AG « Comment dynamiser l’engagement à APF France handicap ? Les participants ont apporté un éclairage sur cette question de l’engagement, à partir du rapport de l’Observatoire de la démocratie, de l’évaluation de la mise en œuvre du projet associatif "Pouvoir d’agir, pouvoir choisir", des orientations du conseil d’administration pour développer l’adhésion.

Ont participé à cette table-ronde :

Claire Thoury, présidente du mouvement associatif, grand témoin
Jacky Decobert, vice-président, chargé du suivi de la mise en œuvre du projet associatif
Sophie Frilley-Michel, membre de l’Observatoire de la démocratie, représentante régionale Occitanie
Loïc Brissaud, administrateur, co-président de la commission vie du mouvement.

Une motion politique et un pacte social

Le conseil d'administration a également proposé une motion politique qui, comme l'a annoncé Pascale Ribes, présidente de l'association, "réaffirme nos positions et nos revendications dans le cadre d’un "pacte social" avec le président de la République, le gouvernement et les parlementaires. Un pacte dans lequel nous rappelons nos engagements, nos responsabilités et notre volonté de participer à la co-construction des politiques publiques. Un pacte qui demande aux pouvoirs publics des mesures et des réformes à engager dès aujourd’hui dans la perspective d’une refondation de la politique du handicap pour construire une société solidaire, apaisée et durable, fondée sur les droits humains."

La motion a été approuvée à 99,4 %.

Aux pauses, une vidéo proposait une rétrospective des initiatives régionales mises en œuvre en 2021 : une façon de se rendre compte du dynamisme de nos délégations et de nos territoires malgré la crise sanitaire.

Juin 2022 - UN ÉVÉNEMENT NATIONAL : L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE À RENNES !

img1 img2
img3 img4

Une AG ça se prépare...

La Bretagne a reçu à Rennes le 18 juin l’Assemblée Générale de notre association. C’était presque une première puisque la dernière AG d’APF Fh à Rennes s’était tenue dans les années 1970 !

Un tel événement devait se préparer sérieusement ; rien ne devait être laissé au hasard.

Telle était la mission du Comité de Pilotage régional qu’a réuni une dizaine de fois Étienne Valois, le responsable régional des actions associatives. Les participants du Comité de Pilotage (salariés du siège, de la Délégation 35, les directeurs territoriaux, quelques adhérents) ont soigneusement établi la liste des tâches à accomplir en s’appuyant sur l’expérience acquise les années antérieures lors d’autres AG ailleurs qu’à Rennes.

Prise en main du « Couvent des Jacobins » retenu pour l’Assemblée Générale, et notamment organisation des différents espaces nécessaires au bon déroulement de la journée : l’accueil, les espaces de repos, de restauration, d’exposition, l’infirmerie…, il ne fallait rien oublier !

Mais ce n’était pas tout : il fallait aussi penser à bien accueillir les 160 congressistes attendus : recensement des hôtels avec chambres accessibles, prestataires pour les repas du vendredi soir et du samedi midi, parkings et navettes pour les déplacements jusqu’au Couvent des Jacobins, préparation des sacs « fourre-tout » remis à l’accueil, temps d’animation, etc...

Pour réussir tout cela, il en a fallu du personnel ; tout au long de la journée, 40 personnes sont restées mobilisées (salariés et bénévoles) : pour l’orientation des véhicules sur les parkings relais (10 personnes), pour l’accueil à l’entrée du couvent (15 personnes), pour le service des repas (30 personnes), etc.. Bravo pour le travail accompli ! Grâce à cette mobilisation, l’Assemblée s’est déroulée dans la meilleure des ambiances et parions que les congressistes conserveront un bon souvenir de l’accueil qu’ils ont reçu à Rennes.

img5 img6

Dans les coulisses de l’AG

Depuis que la ville de Rennes a été désignée pour recevoir l’Assemblée Générale APF France handicap, les militants et les salariés ont été mis à contribution pour organiser l’accueil de cet événement. Et ce n’est pas une mince affaire. Une fois choisi le site où se déroulera l’A.G., tout reste à faire.

img6

Petit témoignage de Patrick sur la visite des hôtels

Avec mon ami Jean-Yves, nous avons eu beaucoup de plaisir à collaborer pour visiter les hôtels du centre-ville. Ce travail consistait à vérifier tous les détails. Et moi qui me déplace en fauteuil électrique j’ai pu constater que les déplacements dans les hôtels visités n’étaient pas toujours aussi aisés qu’on le pense : il faut parfois se confronter à la réalité.

Nous avons consigné nos observations sur des fiches pour informer précisément sur l’accessibilité des établissements devant accueillir les participants de l’AG APF France handicap du 18 juin. Nous avons ainsi préparé consciencieusement notre Guide du Routard afin d'accueillir au mieux les participants de l’AG : il fallait que les Bretons se montrent à la hauteur pour que les participants indiquent en partant qu'ils garderont un bon souvenir de leur passage en Bretagne !

Beaucoup de fatigue et une balade un peu sportive sur Rennes pour nos deux touristes, Jean-Yves à vélo et moi en fauteuil électrique, mais ce fut un bon moyen de tester l'accessibilité tout en redécouvrant la beauté de cette ville de Rennes.

Le bureau régional a réuni les différents acteurs du Comité de Pilotage une dizaine de fois pour décider du déroulé de l’A.G., pour répertorier les moyens de transports à disposition, les parkings à proximité, pour dresser la liste de la quarantaine de bénévoles qu’il faudra mobiliser, pour prévoir les repas pour des dizaines de personnes le vendredi soir et le samedi, pour mettre en place les animations, etc.

Autre point crucial : s’assurer que Rennes dispose de suffisamment de chambres adaptées pour accueillir les congressistes. Pas question de se contenter des déclarations « officielles », il faut se rendre sur place pour vérifier l’accessibilité réelle des lieux. Pour cela, 3 binômes sont mis en place au sein de la Délégation qui se répartissent la trentaine d’hôtels à visiter. Et chacun part avec son bâton de pèlerin pour cette aventure inédite. Le plus souvent (sauf une fois), les gérants se sont montrés accueillants et soucieux de s’adapter au mieux aux attentes.

Mais plus d’une fois également, nous sommes tombés sur des situations inattendues : hôtels avec une marche à l’entrée, sonnette d’appel pour le déploiement de la rampe d’accès en panne, guichet le plus souvent inadapté aux personnes en fauteuil, etc. Mais ce qui a retenu le plus notre attention, c’est l’accès aux chambres et à ses dépendances (w-c et douche). Si les normes sont le plus souvent respectées, nous avons quand même rencontré des couloirs trop étroits rendant difficile l’entrée dans la chambre, des chambres où l’espace de rotation est trop petit, des prises électriques pratiquement impossibles à atteindre (comment recharger le fauteuil ?), des entrées de salle d’eau trop étroites, des lieux trop encombrés pour que le fauteuil puisse sortir de l’ascenseur, un ascenseur bloqué entre 2 étages, etc.

Heureusement, ces situations ne sont pas la majorité et les congressistes ont trouvé à se loger confortablement sur Rennes, Cesson ou Saint-Grégoire.

Il n’empêche que ces « inspections » ont été pour nous une sacrée expérience, parfois drôle, parfois fastidieuse ; on ne se serait jamais attendu à faire ce genre de tâche quand nous avons adhéré à APF France handicap !

img10 img9
img8 img11 img12

Juin 2021 - UNE ASSEMBLÉE GÉNÉRALE POUR ÊTRE ACTEUR DU CHANGEMENT

Réunis, enfin !

26 juin au Havre et dans 12 sites régionaux

Le 26 juin au Havre et dans 12 sites régionaux, plus de 500 personnes ont participé à l’Assemblée Générale de notre association. Un rendez-vous incontournable et une première AG en tant que Présidente pour Pascale Ribes. Un temps fort qu’elle a ouvert, aux côtés d’Edouard Philippe, ancien Premier ministre et maire du Havre, par des mots forts et vibrants pour rendre hommage et remercier l’engagement exceptionnel de tous les acteurs de l’association pendant la crise sanitaire.

Le matin : assemblée statutaire

Cette AG était l’occasion de faire, le matin, le bilan de l’année passée et de la crise sanitaire, de voter les rapports statutaires (activités, financier...), de faire le point sur nos mobilisations pour les ressources : PCH intégrale (Prestation de Compensation du Handicap), déconjugalisation de l’AAH (Allocation pour Adulte Handicapé) avec une journée nationale d’actions prévue le 16 septembre ; et d’évoquer de belles initiatives comme la caravane des enfants en situation de handicap, en route pour défendre leurs droits, qui a fait étape au Havre.
A retenir également : le point sur le projet associatif « Pouvoir choisir, pouvoir agir » et le bilan de l’observatoire de la démocratie fait par Jacky Decobert, vice-président, qui a particulièrement remercié les ambassadeurs du projet qui ont permis son appropriation sur tout le territoire. Le bilan financier, présenté par Jean-Manuel Hergas, trésorier, reste en équilibre.
En conclusion, une très large majorité a approuvé les rapports présentés, démontrant ainsi une grande confiance dans l’équipe dirigeante.

L’après-midi : des ateliers sous l’égide « Le monde change, soyons acteurs de ce changement ! »

Ces ateliers régionaux ont permis d’échanger autour d’un défi à relever pour l’année à venir, en fonction des priorités régionales. Parmi les défis : les transports adaptés, la PCH aide humaine, l’accès au numérique, les activités sportives adaptées...

Clôture :

L’AG s’est clôt sur les perspectives à venir : cet été, les Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo ; au printemps 2022, l’interpellation des candidats à l’élection présidentielle ; le Congrès en 2023, le nouveau projet associatif, les 90 ans de l’association et, en 2024, les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris !
L’Assemblée a également souhaité beaucoup d’ambitions à la nouvelle présidente, Pascale Ribes, pour qu’ensemble nous tenions la barre de notre association dans ce monde qui change !

La Région Bretagne dans ce monde qui change

Représentaient notre région : Jean-François Dietrich, directeur régional, Jean-Luc Péron, responsable de l’offre de services, Cécile Cottebrune- Desbats, directrice territoriale, en présence de Mme Meriem Boumerdas, administratrice. 18 adhérents militants étaient également présents pour cette rencontre, à distance du siège de l’AG, au Havre, à la MJC (Maison des Jeunes et de la Culture) du Grand Cordel à Rennes. Que chacun d’eux soit remercié pour leur présence, leur disponibilité, leur sens de l’organisation et de la logistique et leur engagement pour le développement des Délégations, des Territoires et de la Région.
La Région Bretagne a choisi comme défi : le développement des activités physiques et sportives inclusives. Des échanges en petits groupes ont concerné la pratique sportive notamment en piscine : que cette activité se pratique en centre de rééducation ou dans une piscine de quartier, elles se doivent toutes d’être accessibles.
Si l’inclusion est primordiale, il faut cependant penser à l’accompagnement (aide humaine) indispensable parfois. Des propositions ont été faites par les groupes bretons et feront l’objet d’une synthèse.

Janvier 2021 Un rendez-vous à ne pas manquer : l’organisation de l’AG 2022 chez nous !

Après Le Havre, ce sera Rennes qui accueillera, le 18 juin 2022, l’Assemblée Générale principale de notre association. L’événement aura lieu au Couvent des Jacobins. Il mobilisera notre Délégation, notre territoire et notre région avec l’appui de la Direction Générale. Un comité de pilotage national va être mis en place, il sera animé par Jean-Manuel Hergas. Nous serons appelés à y participer.
Préparons-nous tous à cet événement valorisant le dynamisme de notre mouvement sur l’ensemble du territoire breton.

Décembre 2020 - UNE ASSEMBLÉE DÉPARTEMENTALE INÉDITE

L’Assemblée Départementale traditionnelle n’ayant pu se faire en présentiel le 8 octobre comme prévu initialement, ni en multi sites le 27 Novembre comme prévu par la suite, Cécile Cottebrune-Desbats a proposé aux élus de faire une vidéo à plusieurs pour présenter l’action de la Délégation en 2019.

Chaque élu a pu ainsi présenter à l’ensemble des adhérents : les actions du CAPFD, le projet associatif et le plan d’action départemental, l’action des groupes initiatives, relais, Entraide Polio Ouest (EPO), les braderies, les loisirs (sorties, rencontres, ateliers…), les cafés citoyens, les outils de communication (Han’Dizou, le site Internet…) et les comptes administratifs.

La vidéo, d’une durée d’environ 30 minutes, a été déposée sur Youtube, et le lien envoyé à l’ensemble des adhérents pour qu’ils soient informés et qu’ils puissent, le cas échéant, poser des questions. Un questionnaire leur a été envoyé par e-mail pour connaître leur avis sur cette vidéo.

Retrouvez la vidéo de l’Assemblée Départementale en suivant ce lien: https://youtu.be/Nbn4bI9JMpg

L’assemblée départementale du 5 octobre 2018

Par notre représentant départemental Patrick Aubry

La délégation APF France handicap d’Ille-et-Vilaine a tenu son assemblée départementale le 5 octobre dernier. Retour sur ce temps fort réunissant les acteurs de notre délégation.

assemblée départementale



Tous acteurs, tous ensemble, en inclusion !


C’est ainsi que s’est ouverte cette assemblée départementale, réunissant une cinquantaine de participants dans la maison de quartier « l’Antipode » de Rennes, rompant ainsi avec les traditionnels locaux d’APF France handicap.
Nous ont honorés de leur présence, tout au long de cette journée, Jean-Manuel Hergas, administrateur d’APF France handicap ainsi que Jean-François Dietrich, directeur régional et Étienne Valois, responsable régional des actions associatives. Leur présence est un encouragement à la poursuite de nos actions.

Le programme de cette journée fut, comme à l’accoutumée, très dense, reflet des activités et du dynamisme de notre Délégation.

La matinée :

Retenons des discours préliminaires : la première assemblée départementale dirigée par Cécile Cottebrune-Débats, notre nouvelle Directrice territoriale ; la présentation du projet associatif national et des principales actualités politiques du siège par Jean-Manuel Hergas.

Le projet associatif est le nouveau cap donné par l’ensemble des acteurs de notre association pour les 5 années à venir. Son thème porteur « Pouvoir choisir, pouvoir agir » doit être le fil rouge de nos futures actions. Ce document essentiel a pu voir le jour grâce à l’implication de très nombreux acteurs menés sous la houlette des ambassadeurs régionaux. Nous saluons en particulier, dans notre région, l’investissement et l’écoute active de notre ambassadeur Jean-Yves Le Houëzec.

Jean-Yves Le Houëzec a ensuite présenté le Plan d’Actions Départemental (PAD), déclinaison logique mais restreinte du projet associatif, qui, parce qu’il colle à nos réalités locales et qu’il a été élaboré par les acteurs du département (adhérents, bénévoles, salariés), sera notre feuille de route pour les 5 ans à venir.

Le PAD a été soumis au vote et adopté par une très grande majorité des adhérents présents.

Monique Berlan a rappelé les missions des représentants d’APF France handicap et présenté la nouvelle procédure, mise en œuvre à la Délégation, lorsqu’un adhérent est appelé à remplir une mission de représentation.

La question des logements et des restrictions à leur accessibilité imposées par la loi Élan a ensuite été abordée avec M. Honoré Puil, Vice-président de Rennes métropole en charge du logement. Si l’auditoire a apprécié sa présence et la qualité de son exposé, nous restons cependant sur notre faim car notre principale question portant sur l’engagement de la métropole pour un 100 % de logements neufs accessibles n’a reçu aucune réponse précise. M. Puil, très prudent dans ses propos, nous a cependant ouvert une porte en nous proposant de contribuer à la mise en œuvre du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Nous attendons de pied ferme un rendez-vous avec l’élue en charge du suivi de ce dossier.

À la suite de ce débat, Laurence Tréhen, directrice du SAMS-APEA-Habitats partagés, nous a présenté le dispositif d’appartements partagés, près du mail Mitterrand à Rennes, qui a reçu une petite extension (2 logements supplémentaires), suite à la construction des derniers immeubles du site. Elle nous a également informés d’un nouveau projet, déposé auprès du Conseil Départemental le 19 octobre, pour une autre série de 12 appartements regroupés, quartier de la cité judiciaire à Rennes, dont la mise à disposition est prévue en 2021 ou 2022. Cette présentation a été richement étayée par le témoignage d’une résidente de ces logements innovants gérés par le SAMS (Service d’Accompagnement Médico-Social).

Le déjeuner fut, comme chaque année, un agréable moment de détente, de convivialité, d’échanges et de bonne humeur…

L’après-midi :

Il a été principalement consacré aux bilans et comptes-rendus d’activités de la Délégation.

  1. Le rapport d’activités de la revendication : caravane de l’accessibilité, casque de réalité virtuelle, parcours fauteuil et livret des sensibilisations (projet commun avec le Morbihan) par Mathieu Cailleau (notre nouveau chargé de mission), Louis Leguern et Philippe Maruelle

  2. Bilan du Collectif parents d’enfants polyhandicapés Handas par Élisabeth Somat.

  3. Le panel des activités de loisirs par Stéphanie Piron et quelques participants aux activités venus parler de leur ressenti et par René Lefeuvre animateur des journées découverte.

    René Lefeuvre, animateur des journées découvertes, a été chaleureusement applaudi par l’assemblée, à l’annonce de son prochain départ de cette activité, pour tout le travail accompli ces dernières années.

  4. Le point sur les ressources (braderies, HandiDon) par Catherine Poulain et André Amicel

  5. Présentation de la synthèse des comptes (résultats 2017 et budget 2018) par Cécile Cottebrune-Débats.

  6. La communication (Handizou, site internet) par Brigitte Parey-Mans.

Conclusions :

Les projets à venir : élections pour le renouvellement du Conseil APF de Département, acquisition d’une station de nettoyage des fauteuils roulants, défi Voile, formation des bénévoles (vidéo de Laurence Bataille, Cheffe de projet territoriale).

Clôture de la journée par Patrick Aubry et Cécile Cottebrune-Débats.

Ce fut, de nouveau, une journée à la fois très studieuse mais enrichissante pour tous les acteurs présents. Un grand bravo et merci aux salariés et aux bénévoles pour l’organisation sans faille de cette assemblée et de sa logistique, pour les talents de maître du temps de notre Directrice et les qualités d’animation de Jean Yves. Enfin, un grand merci à vous tous, acteurs fidèles.

Le représentant départemental, Patrick AUBRY



Comptes-rendus des interventions lors de l’assemblée départementale

Le PAD (Plan d'Action Départemental)

Lors de son assemblée départementale du 5 octobre, A.P.F. France handicap 35 a adopté son plan d'action pour les 5 années à venir. Il s'agissait d'une part de choisir dans les 5 axes du projet associatif national ceux pour lesquels notre département va donner la priorité. Il s'agissait d'autre part de définir un point de départ : au cours des 5 années qui viennent, le PAD fera l'objet d'un bilan régulier et sera donc amené à évoluer.

Le premier axe s'appelle « développer la proximité » et cherche avant tout à renforcer notre association en dynamisant et en soutenant les groupes relais (organisation décentralisée des activités, présence accrue de la Délégation) mais aussi en s'ouvrant davantage sur l'extérieur (établissements du réseau A.P.F. France Handicap, établissements des autres associations comme l'ADAPEI et Droit de Cité, partenaires naturels comme les mairies, les CLIC,..).

Le deuxième axe s'appelle « revendiquer ensemble ». Là aussi l'ouverture aux autres est prioritaire : ouverture vers les établissements et services médico-sociaux, ouverture vers les autres associations et mouvements afin d'avoir une force décuplée pour faire avancer nos revendications prioritaires : transport, accessibilité et qualité des aides humaines notamment.

Lire le plan détaillé ici


L’assemblée départementale 2017 de la délégation APF d’Ille-et-Vilaine

Le samedi 23 septembre 2017, dès 9h30, les salariés de la Délégation et quelques bénévoles ont accueilli les 55 participants à l’Assemblée Départementale, qui s’est déroulée à Chartres-de-Bretagne, au Foyer Handas.

Le président

l'assemblée

Spectable

Repas



Comptes-rendus de l'Assemblée Départementale de la Délégation Ille et Vilaine de l'APF



Lire le compte-rendu de l'assemblée 2017...

Voir l'album photo de l'AD 2017...

Retrouvez les comptes-rendus des assemblées précédentes



Compte-rendu 2016


Compte-rendu 2015


Compte-rendu 2014